top of page

📖 Les mots nus - 1er roman de ROUDA



Les mots nus


Ben. Son prĂ©nom d’une seule syllabe n’a pas besoin des habituels raccourcis. Pas comme le collĂšge Jean Moulin renommĂ© le Moulin par les Ă©lĂšves. Ni comme le quartier de Seine-Saint-Denis oĂč il grandit et que ses habitants appellent la Brousse (qui connaĂźt Ernest Labrousse ?). C’est lĂ  que se dĂ©ploie le rĂ©cit de Ben, au milieu des annĂ©es 1990. Celui d’un jeune garçon, bon Ă©lĂšve, sans histoires, qui n’est jamais pris pour cible lorsque dans la cour de l’école « la Chasse aux Français » est lancĂ©e. À la maison, l’amour de sa mĂšre neutralise en partie les violences de son pĂšre. La tĂ©lĂ©, toujours allumĂ©e, ponctue son quotidien. Chirac et Jospin s’affrontent, SĂ©rillon commente et Belmondo, idole des Ă©crans, parade.

Las de la grisaille environnante, Ben dĂ©cide d’aller passer son bac de l’autre cĂŽtĂ© du pĂ©riphĂ©rique, puis s’inscrit Ă  la Sorbonne. D’autres amis, d’autres lectures, d’autres dĂ©couvertes. Et surtout Oriane, la fille aux yeux couleur de nuit et au tout petit sourire, qui occupe ses pensĂ©es... Mais les annĂ©es 2000 apportent leur lot de guerres et de violences dans le monde, qui viendront secouer l’histoire politique de la France.

À la Brousse, la mort de Zyed et Bouna en 2005 constitue la bavure de trop. La rĂ©volte s’organise. InĂ©dite. Ben retrouve les filles et les garçons de son quartier et, Ă  la tĂȘte d’un collectif, sillonne les banlieues pour rĂ©diger des cahiers de dolĂ©ances. De grĂ© ou de force, il compte les lire Ă  l’AssemblĂ©e nationale et reprendre le contrĂŽle de la parole.


Un roman combatif et mordant sur les clivages et les failles de notre sociĂ©tĂ©, tendre et poĂ©tique sur les amitiĂ©s indĂ©fectibles et l’amour pour toujours.


Bouillonnant, ardent, implacable.

Toutes les infos